The Independent Assessment of Nuclear Developments in the World

Home > News > WNISR in the Media > Euractiv (Belgium): Le déclin du nucléaire se confirme

Euractiv (Belgium): Le déclin du nucléaire se confirme

Wednesday 27 September 2017

Le déclin du nucléaire se confirme

Par : Cécile Barbière | EURACTIV.fr 13 sept. 2017 (mis à jour: 15 sept. 2017)

Avec un seul réacteur entré en construction en 2017, le développement de l’énergie nucléaire semble avoir atteint sa limite, selon le World Nuclear Industry Report 2017.

Le nucléaire décline mais n’a pas dit son dernier mot. Selon le World Nuclear Industry Report 2017, l’étude annuelle sur les enjeux du nucléaire conduite par Mycle Schneider, l’expansion du parc semble bel et bien terminée.

Mais la force d’inertie du secteur fait qu’en dépit d’un véritable ralentissement, certains projets continuent pourtant de suivre leur cours. « La force d’inertie de l’industrie du nucléaire est telle, que des projets lancés avant la catastrophe de Fukushima il y a 5 ans suivent leur cours » explique Mycle Schneider.

« Comment se fait-il que malgré des coûts en hausse et la catastrophe de Fukushima, le nucléaire n’ait toujours pas été abandonné comme solution énergétique » s’interroge de son côté Rebecca Harms, eurodéputée Verte allemande.

Financé depuis plusieurs années par la Fondation MacArthur et le parti des Verts au Parlement européen, le « World nuclear industry status report » détaille les données relatives à l’exploitation, la production et les constructions de réacteurs dans le monde.

Essoufflement

Plusieurs chiffres exposés dans l’édition 2017 de ce rapport de référence montrent les signes d’essoufflement du nucléaire. Par exemple, le nombre de réacteurs en construction est en baisse pour la quatrième année consécutive, passant de 68 à la fin 2013 à 53 mi-2017.

En 2016, la production nucléaire mondiale a augmenté de 1,4 %, grâce à une hausse de 23 % de la production chinoise. Au global, la part du nucléaire dans la production d’électricité mondiale n’a cependant que très légèrement varié, passant à 10,5 % (- 0,2 %).

Aujourd’hui, 5 pays produisent 70% de l’énergie nucléaire dans le monde. Et les deux premiers, les Etats-Unis et la France concentrent à eux seuls 50% de la production.

Pourtant, depuis quelques années, « seule la Chine construit encore des réacteurs nucléaires en quantité importante » souligne Mycle Schneider, coordinateur du rapport.

L’exception chinoise pourrait elle aussi tirer à sa fin, puisqu’en 2017, « aucun réacteur n’a été mis en construction en Chine. Mais est-ce pour autant la fin de l’exception chinoise, il est encore un peu tôt pour le dire » explique Mycle Schneider.

Les renouvelables prennent de l’ampleur

En 2016, les capacités de production du nucléaire se sont accrues de 9 GW par rapport à 2015. Mais elles ont bondi de 75 GW pour le solaire et de 55 GW pour l’éolien.

La baisse des coûts des énergies renouvelables les a rendus de plus en plus compétitives sur le marché de l’énergie. Résultat, les investissements suivent. Selon le rapport, en 2016, il y a eu plus de «240 milliards de dollars investis dans les énergies renouvelables contre environ 10 milliards dans le nucléaire», a indiqué Andreas Rüdinger, chercheur à l’IDDRI.

Résultat, 75 gigawatts (GW) de panneaux solaires et 55 GW d’éoliennes ont été installés dans le monde en 2016, tandis que les nouvelles installations nucléaires n’ont représenté que 9 gigawatts d’installations sur la même période.

More...

See also:

• Euractiv (Belgium): "Report: Nuclear power on the decline", 15 September 2017.

• Euractiv (Belgium): "Il nucleare è in declino", 14 September 2017.

What They Say…

“The Report sets forth in painstaking detail the actual experience and achievements of nuclear energy around the world.”

Peter A. Bradford

Former commissioner
U.S. Nuclear Regulatory Commission (NRC)
(in his foreword to the 2013 report)
“A vital public service... Uniquely independent, thorough, and timely assessment."

Amory B. Lovins

Chairman, Rocky Mountain Institute
USA
“This annual publication has over 20 years evolved into the most reliable, strikingly original, comprehensive and penetrating assessment of the global nuclear industry.”

Praful Bidwai

Financial Chronicle
Delhi, India
"Amid the hype and PR, the smoke and mirrors, of the 'nuclear renaissance', the Status Report offers a hard-edged reality check."

Walt Patterson

Associate Fellow Chatham House
London, UK
“Fantastic piece of work. Must reading for any observer of nuclear energy."

Henri Sokolski

Executive Director Nonproliferation Policy Education Center
Washington DC, USA
“Reliable research based on cold, hard facts, unlike the hype and amnesia of industry sources.”

Scott Ludlam

Senator
Australia
“Félicitations pour la dernière édition du WNISR. Formidable comme d'habitude!”

Fulcieri Maltini

International Consultant Former Director of the Nuclear Safety Account, EBRD
Italy/France
“Thought-provoking as usual.”

Will Dalrymple

Editor Nuclear Engineering International
UK
"The authoritative report on the status of nuclear power plants worldwide is the World Nuclear Industry Status Report."

USAID

Bangkok, Thailand
“Such an illuminating report.”

Sam Geall

Deputy Editor China Dialogue
London, UK
"An astounding collection of facts and figures, a myth-busting international overview… An eye-opening piece of work!"

R. Andreas Krämer

Chairman Ecologic Institute
Berlin, Germany
“I really appreciate you letting us excerpt your report! It’s incredibly well researched and comprehensive, so thank you!”

Stuart Luman

Associate Editor Bulletin of the Atomic Scientists
USA